Accueil du site > Déchets & tri sélectif > Objectif moins de déchets

Objectif moins de déchets

Contenu de la page : Objectif moins de déchets

Chaque habitant de la 3CM a généré en moyenne 542kg de déchets ménagers en 2017, soit plus d’1.5 kg par jour.

Un nouveau défi prend la suite du tri : c’est la réduction des déchets à la source. Il s’agit pour chacun de limiter sa production de déchets en amont du tri car le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas !

La 3CM agit pour la prévention des déchets à travers plusieurs initiatives :

  • La mise à disposition de stop-pub en Mairie ou à l’accueil de la 3CM
  • Un soutien financier à hauteur de 50% pour l’achat d’un composteur ou lombricomposteur (règlement et formulaire de demande dans la rubrique téléchargements).
  • La création de deux espaces en déchèterie dédiés aux dons et au réemploi : la donnerie et le préau des matériaux.
  • Des actions de sensibilisation auprès du public scolaire…
Pourquoi réduire ses déchets ?
  • Pour vivre dans un environnement sain et léguer une planète viable aux générations futures.
  • Pour limiter notre consommation de ressources qui ne sont pas inépuisables.
  • Pour avoir moins de déchets à traiter, à mettre en décharge ou à incinérer.
  • Pour réduire les coûts de gestion des déchets, tout en respectant mieux l’environnement et notre santé. Le coût global de la gestion des déchets est de plus de 2 millions d’euros chaque année

Vous aussi, réduisez les déchets de votre foyer ! Découvrez nos conseils pour vous aider dans cette démarche.

Je réduis mon gaspillage alimentaire

Un français jette en moyenne chaque année 20 Kg de nourriture.

Voici quelques astuces simples pour réduire ce gaspillage :

  • J’accommode les restes

Pourquoi jeter des restes de viande, de légumes ou de pâtes alors qu’ils peuvent être facilement réchauffés ou accommodés en de nouveaux plats ? Un peu d’imagination, et mon repas du lendemain est tout trouvé ! Sinon les recettes ne manquent pas. Plus d’infos

  • J’achète la juste quantité d’aliments

De nombreux aliments, notamment les produits frais, ont des durées de conservation limitées. Au moment de faire les courses, il est donc important d’être vigilant sur le choix des produits et les quantités afin de n’acheter que ce que je serai en mesure de consommer. Plus d’infos

  • Je prépare ma liste de course

La première des règles à suivre pour éviter le gaspillage alimentaire : m’assurer de pouvoir consommer dans les temps la nourriture que je m’apprête à acheter. Mais, si je pars faire mes courses sans savoir ce qu’il me reste à la maison, je risque de prendre des produits dont je n’ai pas vraiment besoin ou dans des quantités inadaptées à ma consommation, et ce d’autant plus qu’avec les lots promotionnels et les offres de lancement la tentation d’acheter est grande… Faire les courses, ça s’anticipe et, en préparant une liste, je me donne toutes les chances d’éviter les achats d’impulsion et les dépenses superflues ! Plus d’infos

  • Je suis vigilant sur les dates de péremption

Que ce soit au moment d’acheter, de cuisiner ou de consommer, les dates de péremption figurant sur les paquets sont de précieuses indications pour faire les bons choix et éviter de jeter. Mais toutes les dates ne se valent pas et, pour ne pas commettre d’impair, il est indispensable de bien les identifier et de savoir les distinguer. Plus d’infos

  • Je fais les courses alimentaires dans le bon ordre

Faire les courses dans le bon ordre permet de respecter la chaîne du froid, d’assurer la bonne conservation des aliments jusqu’au retour à la maison et d’éviter ainsi qu’ils ne finissent à la poubelle.Plus d’infos

  • Je veille à la bonne conservation des aliments

Bon nombre de produits sont jetés parce qu’ils ne sont plus consommables : ils sont périmés ou n’ont pas été stockés dans de bonnes conditions. En veillant à la bonne conservation des aliments, j’évite qu’ils ne se détériorent et finissent à la poubelle inutilement. Plus d’infos

  • J’achète à la coupe ou en vrac

Faire mes courses sans m’encombrer des emballages et en ne prenant que la juste quantité, c’est possible : il me suffit d’acheter à la coupe, au détail ou en vrac... ça peut également être une bonne façon de faire des économies sur de nombreux produits. Et en plus, en achetant des produits à la coupe ou en vrac, je peux réduire mes déchets d’emballages Plus d’infos

  • Je cuisine astucieusement

Aliments oubliés au fond du réfrigérateur, portions trop généreuses, plats boudés par les convives..., autant de petits dérapages qui, cumulés, finissent par conduire à de gros gaspillages. J’essaie donc d’être stratégique à l’heure de cuisiner ! Plus d’infos

Quelques liens utiles :

Je réduis mes déchets verts

Dans le cadre de sa politique de prévention des déchets, la 3CM subventionne l’achat de composteurs et de lombricomposteurs par les particuliers résidant sur son territoire à hauteur de 50% du prix d’achat TTC avec un plafond de 40€.

Pour bénéficier de cette aide, vous pouvez télécharger le formulaire de demande disponible dans la rubrique téléchargement. Le dossier à retourner à la 3CM devra comprendre les éléments suivants :

  • Formulaire de demande dûment complété
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP).
  • Une copie de la facture d’achat du composteur au nom propre du titulaire de la subvention. La date de la facture doit être postérieure au 1er mai 2017. Elle doit mentionner la date d’achat et les éléments permettant l’identification du composteur ou du lombricomposteur.
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois, aux mêmes nom et adresse que ceux figurant sur la facture du composteur ou du lombricomposteur (quittance de loyer, facture d’électricité (ou échéancier), d’eau (ou échéancier), de téléphone fixe. »

Je réduis mes déchets papiers

Les français consomment en moyenne 136 kg de papier et cartons par habitant / an.

Pour limiter ces déchets :

Je m’équipe d’un stop-pub disponible en Mairie ou à la 3CM

Les prospectus que je reçois ne m’intéressent pas vraiment... voire pas du tout. Ma boîte aux lettres en est pleine et je perds du temps à les trier pour retrouver mon courrier. C’est décidé, je les refuse en inscrivant « STOP PUB » sur ma boîte aux lettres. Et en plus, grâce au stop pub, je peux réduire mes déchets de 13 kg par an ! Plus d’infos

Je limite mes impressions

Les documents imprimés ont beaucoup d’inconvénients : ils se perdent souvent, prennent de la place parfois inutilement, se diffusent moins facilement que les documents électroniques et finissent par coûter cher en papier, en encre... C’est décidé, je n’imprime que si c’est vraiment indispensable ! Et en plus, en limitant mes impressions, je peux réduire mes déchets de 6 kg par an ! Plus d’infos

J’imprime en recto/versoJe demande à recevoir mes factures électroniquementJe demande à ne plus recevoir mon annuaire en papier

Comment faire ?

Je consomme différemment

Débrouille, troc, partage, récup…Aujourd’hui, les solutions se multiplient pour me permettre de dépenser moins et de réduire les gaspillages. Des plans malins qui font du bien à mon budget, à la planète, mais me pousse aussi à partager davantage avec les autres…

  • J’emprunte ou je loue Scie électrique, décolleuse à papier peint, appareil à fondue, tente, skis, ... ces objets sont utiles mais je ne les utilise pas très souvent et ils prennent de la place chez moi. Pourquoi les acheter alors que je pourrais les louer voire même les emprunter à mes voisins ? Au final, c’est moins de dépenses, de la place gagnée et peut être même l’occasion de sympathiser avec les habitants du quartier. Et en plus, moins d’objets achetés c’est moins de ressources consommées pour les produire et donc plus de déchets évités ! Plus d’infos
  • Je répare ou je fais réparer Lorsque l’un de mes appareils ne fonctionne plus, j’ai le réflexe de vérifier s’il est réparable. Si la panne provient par exemple d’une petite pièce défectueuse, il suffit peut-être de la remplacer plutôt que de racheter un appareil tout neuf. J’évite ainsi les dépenses inutiles... et par la même occasion, de produire des déchets. Plus d’infos
  • J’achète des appareils réparables
  • J’entretiens mes appareils
  • J’offre des cadeaux dématérialisés

Plutôt que d’offrir une énième tasse à café ou le dernier gadget à la mode qui finira rapidement à la poubelle soit parce qu’il lasse vite soit parce qu’il est trop fragile, j’opte pour un cadeau dématérialisé qui privilégie l’instant vécu et l’originalité. Et en plus, sans emballage ni forme matérielle, les présents dématérialisés ne surchargent pas les poubelles. Annuaire des réparateurs dans l’Ain

Je réduis mes déchets plastiques

Au niveau mondial, plus de 275 millions de tonnes de déchets plastique sont produites chaque année...

Pour limiter ces déchets

  • Je bois l’eau du robinet

Je ne m’échine plus à porte des packs lourds d’eau et je soulage ma poubelle de quantité de bouteilles plastiques. L’eau du robinet coûte 100 à 300 fois moins chère que l’eau en bouteille !

  • J’utilise un sac ou un cabas réutilisable

Les sacs jetables cumulent les inconvénients : leur durée de vie est très courte puisqu’ils finissent la plupart du temps à la poubelle au bout de 20 minutes, ils sont fragiles et font rapidement mal aux mains quand les courses sont lourdes... Je n’hésite pas, j’utilise à la place un cabas ! C’est plus solide, plus confortable à l’usage et bien plus joli ! Et en plus, en utilisant un cabas, je peux réduire mes déchets d’emballages ! Plus d’infos

  • J’utilise de la vaisselle réutilisable

Si vous êtes organisateur d’un événement, le syndicat de traitement des ordures ménagères ORGANOM dont la 3CM fait partie subventionne à une hauteur de 50% la mise à disposition de gobelets réutilisables pour vos manifestations. Plus d’informations sur cette page.

J’utilise les zones de réemploi à la déchèterie

  • La donnerie

Je dépose sous le préau de la donnerie des objets encore utilisables pour qu’ils soient récupérés par par l’association Sols’Tisse basée à Montluel.

Objets acceptés  : petits meubles, décoration, outils de bricolage, outils de jardinage, montres, bijoux, accessoires, bagagerie, DVD et CD, livres, équipement de puériculture, instruments de musique, pièces détachées, articles de sport, jeux et jouets, vélos, peluches...

Sols’Tisse procède au tri et au nettoyage des objets qui sont ensuite revendus à bas prix dans le magasin « La recycle de Sols’Tisse » situé dans la même rue que la déchèterie. Cette activité́, sans but lucratif, a pour objectif le retour à l’emploi pour des personnes en difficulté́ d’insertion professionnelle.

Le magasin, accessible à tous, est ouvert le mardi et le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 et le vendredi de 14h à 17h30. 752, chemin de la Plaine - 01120 Montluel (100m avant l’entrée de la déchèterie) Tél : 04 78 88 76 08

  • Le préau des matériaux
  • Sous ce préau, je dépose des planches, bastaings, plinthes, tubes PVC, du grillage, des tuyaux, du carrelage……et j’en récupère selon mes besoins.

photo du préau des matériaux

Téléchargements

GUIDE Comment faire durer ses objets ? novembre 2018 PDF - 819.8 ko
Télécharger
Demande de soutien à l’achat d’un composteur novembre 2018 PDF - 619.4 ko
Télécharger
GUIDE Faire son compost novembre 2018 PDF - 1.4 Mo
Télécharger